Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Sucrier

avril 2018

Paris - 1788

Le goût pour le sucre, considéré d’abord comme un condiment ou un remède, se décline au XVIIIe siècle plus abondamment en gourmandise. Le sucre s’achète aussi bien chez le confiseur, l’épicier, le limonadier, l’apothicaire, le parfumeur. À cette époque, il est consommé sous des formes variées, telles que confitures, fruits confits, dragées et autres friandises, desserts, glaces, ... Le sucre accompagne également les boissons exotiques. À cette fin, les orfèvres créent un nouveau type d’ustensile : le sucrier. Les premiers exemplaires prennent la forme d’un saupoudroir contenant du sucre réduit en poudre. Par la suite, apparaissent également des pots à sucre contenant soit la version en poudre soit en morceaux concassés.

Le sucrier présenté ici, prend la forme d’une petite terrine. La prise en forme de fraise sur le couvercle, indique sa destination. Le sucrier ovale, en argent repercé, est porté par quatre pieds boules à attaches fleuries. Chaque pied est surmonté d’un montant en grattoir qui délimite quatre compartiments. De la partie supérieure des montants retombe une guirlande de fruits et de ceps de vignes, relevée au centre afin de soutenir un médaillon perlé et enrubanné, gravé d’armoiries. Sur la face paraissent un satyre et une nymphe sur un fond rocailleux.

Le couvercle est entouré d’une frise d’oves et d’entrelacs, d’une gorge à godrons creux interrompus par quatre bandes striées à feuilles d’acanthe et d’un rang de perles. Au sommet apparaît une prise constituée de fraises posées sur une terrasse de feuilles.

À l’intérieur de la monture est placé un récipient ovale en verre bleu. La mode des doublures assorties en verre bleu vient d’Angleterre et est adoptée en France dès 1770.

Argent - verre
H 14 cm, L 20,2 cm, l 10 cm
Provenance : 1986, Legs Claude D’Allemagne
Inv. n°sda 631
Poinçons :

Sur le fond du couvercle
1. Charge : Double L entrelacés pour Paris
2. Jurande : P couronné millésime 88
3. Maître-orfèvre : illisible
4. Poinçon illisible

Sur le bord du couvercle
1. Décharge : tête de perroquet
2. Décharge : feuille de vigne
3. Petite garantie : tête de sanglier
4. Petite recence: tête Liberté

L’objet est conservé dans les réserves.