Aller au contenu

Salon aux fables de La Fontaine

Collection

Juin 2022

Tapisserie d’Aubusson, XVIIIe siècle

Au siècle des Lumières, les œuvres de La Fontaine ont connu dans le domaine de l’édition et des arts décoratifs un succès exceptionnel. Les publications joliment illustrées se succèdent et servent de source d’inspiration dans les décors des salons aristocratiques. Ce fabuleux bestiaire, qui souligne les défauts humains, orne aussi bien les murs, le mobilier que la vaisselle.

Le salon présenté ici, se compose de six fauteuils et d’un canapé aux lignes galbées de style Louis XV. La boiserie est entièrement dorée à la feuille et les assises ainsi que les dossiers sont recouverts de tapisseries d’Aubusson. Le garnissage est du XVIIIe siècle, tandis que la boiserie est plus récente. Au XVIIIe siècle, il était assez courant, dans les demeures d’importance, de changer le recouvrement des fauteuils en fonction des saisons. Plus tardivement, certaines de ces tapisseries de rechange ont été mises sur des carcasses faites aux dimensions des garnitures et dans le style d’origine.

Sur un contre-fond rose foncé entouré de motifs « rocaille » et floraux, les dossiers des fauteuils ainsi que le canapé sont illustrés de bergerades. Quant à l’assise du canapé, elle est ornée d’une scène de chasse.
Pour ce qui est des tapisseries des assises des fauteuils, celles-ci représentent des fables de La Fontaine : Le chien qui lâche sa proie pour son ombre, Le renard et la cigogne, Le loup et la cigogne, Le loup et la chèvre, La lionne et l’ourse et pour finir, Le lion et le rat.
Les dossiers sont ornés de scènes pastorales avec des personnages, et pour ne pas s’assoir sur l’humain, les assisses sont illustrées d’animaux, même si ces derniers mettent en scène les travers des hommes…
Les accotoirs comportent des manchettes rembourrées. Les assises sont assez larges afin de permettre aux dames de s’assoir avec leurs robes à panier bien encombrantes.
Le dos est en général assez neutre - ici un tissu à carreaux - car les fauteuils, quand ils n’étaient pas utilisés,  étaient adossés le long des murs.

Bois doré, laine et soie polychrome.
Dimensions :
Fauteuil : H 95 cm, L 64 cm, P 65 cm.
Canapé : H 97 cm, L 170 cm, P 70 cm.
Inv. n°DO322.
Collection FW-B, Legs J. D’Allemagne-Rémy 2003, inv.DO322.

Les six fauteuils sont actuellement mis en scène dans le petit salon du rez-de-chaussée tandis que le canapé est conservé dans les réserves.

Back to top