Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Pot à lait de déjeuner

décembre 2013

Gand – Nicolas Joseph Viette – 1790

Jusqu’au XVIIIe siècle, en absence de procédés de conservation efficaces, le lait est surtout transformé en beurre et en fromage. Lorsqu’il est bien frais, c’est d’abord un aliment destiné aux enfants en bas âge, aux malades et aux vieillards.
À partir du XVIIIe siècle, dans les milieux aisés, le lait sera consommé de façon courante par le biais du café au lait et du chocolat chaud fortement appréciés au déjeuner.
C’est vers 1720 que de petites verseuses sont spécialement créées pour servir le lait. À cette époque elles ne sont pas assorties aux autres objets utilisés pour le café ni même réalisées par le même fabricant. Il faut attendre le XIXe siècle pour que le service à café et à thé devienne un ensemble.
Le pot à lait peut adopter plusieurs formes. Ici, le corps piriforme est uni et repose sur trois pieds ornés de coquilles. L’anse est couverte de rotin indiquant qu’il s’agissait de lait chaud.

L’orfèvre Nicolas Joseph Viette est né à Mons en 1733. Il fait insculper son poinçon à Gand en 1773 et resta actif jusqu’en 1798.

Argent, rotin.
H. 12,8 cm.
Provenance : 1986, Legs Claude D’Allemagne.
Inv. n°sda 676.

Poinçons : sous la panse :
1. Ville : Heaume
G couronné
2. Date : 90 pour 1790.
3. Maître-orfèvre : NV couronné.

L’objet est actuellement conservé dans les réserves.