Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Plat « Taureau » de Picasso

juillet 2013

Marseille – Pierre Hugo – 1981

Entreprise à la fin de l’année 1956 pour finir au début 1961, la production en métaux précieux de Picasso se compose de plats, de compotiers, de vases et de plaques. Pour accomplir ce travail, Picasso fait appel à l’orfèvre François Hugo. Au début l’artiste fait réaliser ces plats pour lui personnellement mais en 1967 il autorise François Hugo à faire une petite édition numérotée de chacun d’eux destinée à la vente.
Picasso procède de la même façon qu’avec la production de ses céramiques lorsqu’il confie la réalisation des pièces en argent et en or. La technique utilisée, le "repoussé-ciselé", consiste à battre longuement une feuille de métal précieux sur un moule de bronze.

Ceci permet la production de grand volume à poids raisonnable et une extrême fidélité des idées créatrices de l’artiste. Les matrices sur lesquelles les feuilles d’argent sont martelées, ont été coulées en négatif à partir d’empreintes originales en terre ou sur base d’un dessin de Picasso.
Au total, Picasso fera exécuter 15 plats et 4 compotiers. Les sujets représentés sont caractéristiques de la production de l’artiste : la mythologie grecque, l’univers de la corrida, l’environnement familial et le milieu du spectacle. Le premier plat s’intitule le «Dormeur», quant à celui de «Jacqueline au chevalet», il clôture la série.
Le plat rond présenté ici, est « le Taureau ». Il s’agit d’une tête de taureau de profil, animal emblématique de l'œuvre de Picasso. Les lames acérées des cornes et les oreilles suggèrent la force de l’animal. La ligne droite derrière la tête indique l’horizon.
François Hugo, arrière-petit-fils de Victor Hugo, réalisa des sculptures et bijoux en or et en argent en étroite collaboration avec les plus grands artistes de son époque tels que Arp, Cocteau, Derain, Dubuffet, Ernst, Lurçat, Matta, Nolan, Picasso et Dorothea Tanning. Pierre Hugo succède à son père en 1972.

Argent repoussé.
Ø 43 cm, poids 1850 g.

Poinçon : arrière plat
1. Poinçon signature de Pablo Picasso
2. Poinçon du maître-orfèvre : en forme de losange avec Ste LCO et deux cyprès
3. Poinçon de garantie de Marseille : Tête de minerve du Bureau de Garantie de Marseille jusque 1993 - 1er titre argent 950
4. Numéro d’édition : Exemplaire d’auteur 1/2
5. Numéro de référence : 1413.3211

L’objet est actuellement conservé dans les réserves.