Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Passe-agrumes – « punchstrainer ou lemon strainer »

mai 2017

Angleterre - vers 1725 - Londres

Au XVIIIe siècle, les agrumes proviennent soit des pays méditerranéens, soit  ils sont cultivés directement dans les orangeries des domaines de prestiges pour une plus grande fraîcheur. Les agrumes sont aussi bien travaillés dans les mets que dans les boissons.  Ainsi, ils sont utilisés pour la limonade, fortement appréciée à l’époque, mais également pour le punch, boisson d’abord à la mode en Angleterre et à la fin du XVIIIe siècle en France. Pendant longtemps, ces fruits sont pressés à la main. Il faut attendre la fin du XVIIIe siècle pour qu’apparaisse le presse-citron.

En Angleterre, pour le service du punch, les orfèvres créent de grands bols, une longue cuillère particulière et un passe-agrume. Ce type d’ustensile évite que les pépins d’oranges ou de citrons ne se perdent dans le punch. De dimensions supérieures à un passe-thé, avec lequel il est souvent assimilé, le presse-agrumes présente deux larges oreillons pour lui permettre de s’ajuster sur les bords du récipient au-dessus duquel le jus est pressé. Les oreillons sont ornés de rinceaux, de coquilles et portent les prestigieuses armes de Georges I. À l’envers, ils portent des armoiries non identifiées de propriétaires plus tardifs.  Le fond circulaire est superbement repercé de  rinceaux et sert de tamis.

 

 

Argent

L. 29,5 cm.

Provenance : 1978, Donation Claude et Juliette D’Allemagne.

Inv. n° sda566.

Poinçons : l’objet ne porte pas de poinçon ce qui est un privilège royal.

L’objet est actuellement conservé dans les réserves.