Aller au contenu

Paire de chandeliers d'église

Collection

Septembre 2023

Anvers - Maître W - 1ère moitié du XVIIe siècle

Le chandelier d’église a un usage principalement liturgique mais également d’éclairage. Il porte le cierge qui diffère selon sa fonction : cierge d’autel, cierge pascal, cierge baptismal, … Il en existe en bois, en cuivre, en laiton ou en argent pour les paroisses les plus fortunées.

La paire présentée ici, peut être placée sur l’autel. Le pied, formé par trois pans concaves, est orné sur chaque côté de feuilles d’acanthe enroulées entre lesquelles est disposée une tête d’angelot sous un écusson bombé. L’ensemble repose sur trois griffes de rapaces posées sur des boules. La tige est composée d’un balustre superposant un nœud piriforme orné d’angelots, ce qui permet une bonne prise en main. À l’origine, les cierges étaient plantés dans des piques-cierges. À la fin du XVIIIe siècle, les pointes ont été remplacées par des binets galbés à appliques de feuilles d’eau. À la même époque, une des bobèches a été moulée sur le modèle de l’autre. La bobèche sert à recueillir l’écoulement de la cire.

Inscription à l’intérieur de la base :
1er flambeau : Lambarta Wichtringhs, écu féminin gravé, D.D 1638.
2ème flambeau : S.I. 1638

Argent
H. 32 cm et 32,5 cm
Provenance : 1978, Donation Claude et Juliette D’Allemagne-Rémy.
Inv. n° sda027

Poinçons : 2 illisibles

  • Maitre-orfèvre : W

La paire est actuellement conservée dans les réserves.

Back to top