Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Nécessaire à parfum

mai 2016

Origine probable Espagne - fin XVIIe-début XVIIIe siècle

Le siècle des Lumières est également celui du parfum. Jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, le parfum sert à purifier, à protéger des maladies, à soigner et à lutter contre les miasmes environnants. Toutes ces vertus encouragent la noblesse à faire un abondant usage de parfums. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les parfumeurs créent des fragrances plus subtiles, voluptueuses et sensuelles et font moins référence aux applications thérapeutiques. Les senteurs fortes et tenaces d’origine animale et minérale cèdent la place à des nuances plus fraîches et florales.

La collection possède un élégant nécessaire à parfum, probablement d’origine espagnole. Il est composé d’un grand flacon en verre à panse arrondie entouré de quatre plus petites fioles rectangulaires pour permettre des mélanges suaves. L’objet se présente telle une sorte de dentelle entièrement composée de filigranes soudés les uns aux autres sans fond.
Le filigrane est une technique d'orfèvrerie particulière qui utilise l’argent ou l’or pur. Grâce au point de fusion bas et à l’élasticité de ces métaux, on peut obtenir de longs fils très fins. Un seul gramme d'argent suffit pour en étirer à la filière plusieurs centaines de mètres. Ces précieux fils sont entrelacés, torsadés et soudés de façon à constituer toutes sortes d’arabesques complexes. Le résultat est un prodige de technicité, de raffinement et de légèreté.
Le travail en filigrane espagnole des XVIIe et XVIIIe siècles est d’une extraordinaire complexité. C’est par les Maures que le travail du filigrane arrive en Espagne. Dater des objets exécutés selon cette technique est difficile car ils ont rarement des poinçons.

Argent
H. 16,5 cm, L. 14,5 cm.
Provenance : 1978, Donation Claude et Juliette D’Allemagne.
Inv. n° sda426.
Pas de poinçons.

L’ensemble est exposé avec les objets de la seconde toilette dans l’antichambre nommée « Les robes couleur du temps ».