Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Meuble de toilette

mars 2020

France - milieu XVIIIe siècle

Le siècle des Lumières est synonyme d’époque d’élégance et de séduction. Après une première toilette privée et intime, la seconde toilette se transforme en rendez-vous mondain. Lors de celle-ci, l’élégante reçoit l’abbé, les courtisans, les marchands et les vendeuses de mode d’où l’importance d’étaler une garniture de toilette luxuriante sur de délicats meubles, spécifiquement féminins.

C’est au XVIIIe siècle qu’apparaît le meuble de toilette. Avant, une table rectangulaire couverte d’une toile était utilisée ; sur celle-ci, étaient posés le miroir et tout le nécessaire de toilette.

La coiffeuse de la collection, d’époque Louis XV et de forme galbée, est recouverte d’une marqueterie en placage de bois de rose. Elle repose sur quatre pieds cambrés. Le plateau se déploie en trois parties : un miroir rabattable au centre et deux abattants latéraux qui abritent des niches afin de permettre à la femme de ranger tous les objets dont elle a besoin pour se parer, se farder, se parfumer et se coiffer. Une tirette est cachée en ceinture, qui, après extension, se transforme en table à écrire pour rédiger des billets doux. Sept tiroirs sont visibles en façade ; seul quatre s’ouvrent, les autres sont factices et dissimulent les niches.

De discrètes garnitures, en bronze doré de style rocaille, protègent le bois des chocs et de l’usure aux entrées de serrure et aux pieds.

Bois, bronze doré, miroir, textile, cuir.
H. 75,5 cm, L. 90 cm, P. 54 cm.
Prov. 2004, Legs Baronne D’Allemagne.

Le meuble ne porte pas d’estampille d’ébéniste.

La coiffeuse est actuellement conservée dans les réserves.