Aller au contenu

Gobelet

Collection

Septembre 2022

Haarlem, Pieter Akersdijk, 1657

Au XVIIe siècle, ce type de gobelet est omniprésent dans les Pays-Bas du Nord . Il peut tout aussi bien être utilisé dans un contexte liturgique que profane ; seuls les motifs gravés présents sur l’objet en indiquent l’usage.

Ici, il s’agit d’un gobelet à caractère religieux, dit « avondmaalbeker », utilisé par l’Église réformée néerlandaise. Dans ce culte protestant, la célébration de la  Sainte Cène rappelle la présence spirituelle du Christ lors du dernier repas sans donner la valeur du sang et du corps du Christ au vin et au pain. Cette célébration n’a pas lieu, comme dans l’Église catholique, chaque dimanche mais bien à des moments spécifiques. À ces occasions, il est fait usage d’un service liturgique augmenté comprenant plusieurs plats de dimensions variées, des verseuses et des gobelets comme celui présenté ici. Un autre principe de la Réforme est que la coupe est également destinée aux pratiquants et pas uniquement aux religieux. À cette fin, le calice est remplacé par ce type de gobelet de plus grande contenance qui est passé de main en main.

La coupe de la collection, de forme conique, repose sur une base circulaire soudée.  Elle est magnifiquement décorée. Juste sous la lèvre évasée est gravée une bande entrecroisée à trois reprises. Celle-ci sépare des fleurs de variétés différentes. En dessous, des chutes de fruits relient trois médaillons supportés par une tête d’ange. Ils sont entourés de part et d’autre d’oiseaux. Ces médaillons indiquent la fonction religieuse du gobelet. Ils sont gravés de personnages en habits du XVIIe siècle personnifiant la Foi (un religieux avec une croix et une coupe), l’Amour (une mère avec ses trois enfants) et l’Espoir (une femme et un pigeon avec un bateau en arrière-plan). La partie inférieure montre trois oiseaux sur un tertre, dont deux qui chantent et un qui est couronné. Forment-ils le lien entre la terre et le ciel ?

Argent.
H. 19,8 cm, Ø 12,5 cm.
Inv. sda244.
Provenance : 1978 Donation Claude et Juliette D’Allemagne.

Poinçons : sous la base

  1. Ville : une épée surmontée d’une croix et entourée de quatre étoiles, le tout couronné
  2. Lettre annale : N dans un écu pour 1657
  3. Maitre-orfèvre : une cruche

L’objet est actuellement conservé dans les réserves.

Back to top