Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Portrait de la Comtesse Isabelle Depestre

septembre 2020

Antoine Vestier, vers 1785

Au XVIIIe siècle, le portrait d’apparat solennel évolue vers une représentation plus naturelle, plus légère et plus gracieuse. Ainsi, de nombreux exemples montrent des dames de qualité à leur toilette, moment de coquetterie important dans leur vie quotidienne.

Ce tableau intime, représentant Isabelle Depestre, née Cogels et commanditaire avec son époux Julien Depestre du château de Seneffe, est un parfait exemple pour illustrer ce changement. Elle est assise devant sa table de toilette recouverte d’un tissu où se mêlent une boîte à poudrer, un baume rouge, un flacon de parfum et un morceau de tissu en brocard qui entoure le miroir de toilette comme il est d’usage à l’époque. De face et esquissant un léger sourire, le peintre saisit la comtesse au moment où elle va se passer de la poudre sur le visage. Elle est vêtue d’un négligé ample en mousseline de soie brodée de plumetis enrichi de rubans et de volants. L’artiste rend bien le côté velouté et vaporeux des tissus. Il joue également avec un effet subtil de lumière renforcé par l’utilisation de couleurs délicates.

Ce portrait féminin, à la fois réaliste et sensible, reprend les codes du XVIIIe siècle. Le peintre allège la composition à l’aide d’un fond neutre et dépouillé afin de concentrer l’attention sur le visage. Il ne cherche pas ici à camoufler l’embonpoint de la comtesse mais bien à montrer un portrait ressemblant d’une femme de caractère avec un regard franc.

Le peintre français Antoine Vestier (1740-1824), originaire d'Avallon est reçu en 1786 à l'Académie de Paris et devient peintre du roi. Il a laissé aussi bien des peintures à l’huile, des miniatures que des pastels.

Huile sur toile, cadre en bois sculpté et doré.

2017, Acquisition du Fonds du Patrimoine de La Fondation Roi Baudouin à une vente aux enchères à Dijon et mise en dépôt au Château de Seneffe.

Inv. KBS 0183.
H. 80 cm, L. 64 cm.

Le tableau est actuellement conservé dans les réserves.