Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Cuillère à saupoudrer

janvier 2016

Ypres – Philippe Joseph De Coene – 1758

Sous l’Ancien Régime, le marché du sucre connait une forte croissance. Cet ingrédient est consommé sous deux formes : en morceaux concassés, pour sucrer le thé, le café et le chocolat, ou réduit en poudre pour les mets. Ce dernier est, jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, considéré comme une épice, et est généralement servi à l’aide d’un saupoudroir. De forme balustre, ce saupoudroir est disposé sur le surtout et est présent pendant tout le repas. À partir du milieu du siècle, la préférence est donnée à l’utilisation d’un pot à couvercle et d’une cuillère à saupoudrer. Ces derniers sont essentiellement utilisés pour le service des desserts. Le sucre ou la cannelle sont directement répandus sur les compotes ou les fruits. Une échancrure dans le couvercle du récipient est réservée pour le manche.
La cuillère à saupoudrer présentée ici, est du modèle uni plat à filets. Son cuilleron circulaire, d’un diamètre assez important, est abondamment repercé de rinceaux autour d’une rosace centrale tournante. La composition du repercé s’organise de façon symétrique. Ce travail minutieux de découpage à jour est effectué par les mains fines des femmes. La scie à repercer apparaît vers le milieu du XVIIIe siècle, ce qui permet un travail encore plus délicat.
Philippe Joseph De Coene est reçu maître à Ypres en 1744. L’orfèvre a une production abondante aussi bien en orfèvrerie religieuse que civile.
Argent.
L 19 cm.
Provenance : 1978, Donation Claude et Juliette D’Allemagne.
Inv. n°sda388.

Poinçons : à la base de la tige.
1., 2. Double croix de Lorraine et un écu au lion pour la ville d’Ypres.
3. Maître-orfèvre : DC couronnés.
4. Date : millésime 58 pour 1758.

L’objet est actuellement conservé dans les réserves.