Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Cuillère à olives

mars 2018

Paris - Claude Lemire - 1730-31

Au siècle des Lumières, les repas évoluent et deviennent de plus en plus raffinés. Le couvert individuel est désormais fourni par l’hôte et les couverts de service spécifiques se multiplient. À la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle, apparaissent des couverts pour servir le sucre, le ragoût, la moutarde, le sel, la moelle, le punch, … et également une grande cuillère ajourée pour servir les olives. Ce fruit, trop amer pour être mangé directement, est confit en saumure. La cuillère repercée permet d’égoutter les olives conservées dans ce bain d’eau salé. Cet ustensile est mentionné dans les inventaires après décès dès la fin du XVIIe siècle. Il peut également être utilisé pour d’autres condiments conservés en saumure.

La cuillère présentée ici, est du modèle uni plat. Le cuilleron ovale est entièrement repercé de végétaux placés de façon symétrique autour d’un axe central et entouré d’une chaîne de navettes. La partie ajourée peut être décorée de motifs parfois très recherchés, ou d’un raffinement total, elle peut reproduire les armes ou le monogramme du propriétaire. Mais plus fréquemment, les marques de propriété sont gravées sur la spatule, comme l’exemple présenté ici.

Claude Lemire devient maître orfèvre à Paris en 1725 et prend sa retraite en 1751.

Argent
L. 30,6 cm ; 134 g.
Provenance : 1978, Donation Claude et Juliette D’Allemagne.
Inv. n° sda053.

Poinçons : sur le manche
1. Charge : A couronné sur le côté pour Paris, 1727-32.
2. Maison commune : O couronné pour Paris, 1730-31.
3. Maître-orfèvre : Fleur de lys couronnée, deux grains, CLM, un Saint Esprit.
4. Décharge : Merlette couronnée, 1727-32.

L’objet est conservé dans les réserves.