Aller au contenu

Cafetière

Collection

Mai 2023

Lille – Adrien-Joseph Lemesre – 1775-1777

L’usage des verseuses pour les boissons chaudes - thé, café, chocolat - se développe à Lille à la fin du XVIIe siècle. La consommation du café y est plus tardive que les deux autres boissons, mais deviendra, dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, la boisson la plus appréciée. De ce fait, un plus grand nombre de cafetières seront fabriquées.

La cafetière tripode de la collection, présente un corps à côtes torses, formées de pans lisses alternés de doucines à deux cannelures. L’anse en bois est fixée au corps par deux cercles filetés. Le fretel est en forme de rose sur une terrasse de feuilles.                    
Le bec verseur couvert est incisé de canaux tors, se terminant à la base en un bouton et, sous la lèvre, en une double coquille. Les pieds sont fixés au corps par une attache ciselée d’une rocaille et se terminent par un enroulement godronné.

Adrien-Joseph Lemesre (Lille 1728-1780) est reçu maître le 14 juillet 1749. Une autre cafetière du même maître-orfèvre, datant de 1772-1773 et présentant des triples côtes droites, est également conservée au Château de Seneffe.

Des initiales d’appartenance, non attribuées, sont gravées sous la base : A.I.R..

Argent, bois.
H 28 cm, L 21,5 cm, l 16 cm.
Provenance : 2018, Don manuel Famille Henrion.
Inv. n° DO377.

Poinçons : sur le corps et sur les garnisons.

  1. Poinçon de ville : fleur de lys couronnée.
  2. Poinçon de jurande : F couronné pour 1775-1777.
  3. Maître-orfèvre : sur le corps, le bec verseur : sous une couronne ouverte A, J, L sur M.

               :  sur les garnisons

   4. Maître-orfèvre : (petit poinçon) LM sous une couronne à trois pointes.

L'objet est actuellement conservé dans les réserves.

 

Back to top