Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Boîte à thé

juin 2014

Bruxelles – Peter Alio Jr. – 1727/30

C’est au XVIIe siècle que le thé est introduit en Europe par les marins de la Compagnie des Indes hollandaises pour ses qualités médicinales, en effet, il facilite la digestion. Dès la consommation de cette denrée rare et onéreuse - en tant que boisson à la mode - est venu le besoin de créer de nouveaux récipients pour la contenir et la servir. Les premiers contenants utilisés sont des jarres et des bouteilles importées de Chine. Par la suite, au début du XVIIIe siècle, des boîtes à thé sont déclinées sous toutes les formes et dans toutes les tailles : ronde, carrée, cylindrique ainsi que dans différents matériaux: bois exotique, argent, zinc, papier mâché,...
La boîte à thé sert non seulement de rangement hermétique mais forme également un élément décoratif qui trône dans le salon lors du rituel du thé.
Celle en argent proposée ici, présente un corps rectangulaire aux angles écornés souligné dans le bas et le haut d’une moulure. Elle est ornée d’une belle gravure arborant une corbeille de fruits encadrée de rinceaux sur fond amati. La partie supérieure est légèrement bombée et sommée d’un petit col cylindrique coiffé d’un couvercle. Ce bouchon détachable assure la fermeture hermétique et sert à doser la quantité de feuilles à infuser nécessaire pour une théière.
La boîte se remplit par la base, plus particulièrement par le fond amovible qui est à glissière coulissante.

L’orfèvre Peter Alio Jr. accède à la maîtrise à Bruxelles le 19 août 1708.

Argent.
H. 13 cm, l. 8 cm, 240g.
Provenance : 1985, Acquisition de la Communauté française.
Inv. n° sda 496.


Poinçons : sous la base

1. , 2. Lion du Brabant et tête de saint Michel pour Bruxelles.
3. Lettre annale : N pour 1727/30.
4. Maître-orfèvre : PA entre lesquelles une ancre.

La boîte est actuellement conservée en réserve.