Aller au contenu

Domaine du Château de Seneffe

Collection En Ligne

Baromètre à mercure

octobre 2018

Paris, J. Ruscon, vers 1780

Connaître le temps qu’il fait ou qu’il va faire, a toujours été l’une des préoccupations de l’homme. Pour ce faire, toutes sortes d’instruments météorologiques vont être créés tels que le thermomètre, le baromètre, le pluviomètre, …

Le baromètre à mercure est inventé en 1643 par Torricelli qui s’appuie sur les travaux de Galilée. Cet instrument sert à mesurer les variations de la pression atmosphérique en observant la pression de l’air sur la colonne de mercure. Il est muni de deux aiguilles, l’une fixe, l’autre mobile. Si cette dernière monte ou baisse franchement, elle indique un changement météo dans les heures à venir. Une pression à la hausse est signe de beau temps alors qu'une pression à la baisse annonce généralement l'arrivée des nuages. Par contre un grand vent peut faire varier rapidement la pression ce qui induit un mouvement oscillant de l’aiguille.

Dès la fin du XVIIe siècle, le baromètre quitte la sphère scientifique pour devenir un objet d’ornementation dans les intérieurs raffinés. Il souligne la richesse du propriétaire éclairé et reprend les motifs mis à la mode par les ornemanistes.

L’élégant baromètre de la collection de Seneffe présente les caractéristiques du style Louis XVI. L’encadrement circulaire est entouré d’une couronne de laurier et sommé d’un nœud de passementerie. Le tout est en bois sculpté et doré à la feuille d’or.
Le cadran émaillé est gradué et présente au centre une rose des vents. Il indique le temps avec une orthographe du XVIIIe allant de tempete à tressec en passant par gde pluye, pluye ou vt, variable, beautems et beaufixe.

Il est signé Par J. RUSCON, Grande Rue du faub. St Antoine la premiere porte du nom de jésus
Le système tubulaire à mercure est toujours présent au dos. Le tube en verre courbe est ouvert d’un côté pour être en contact avec l’air. Un poids flotte sur le niveau du mercure qui, en fonction de la variation de la pression, entraîne une poulie qui déplace l’aiguille sur le cadran.

Bois sculpté doré, verre, émail, laiton
106 x 70 cm

Domaine du Château de Seneffe inv. SM25.

L’objet est accroché dans le grand salon au premier étage.